Artistes
    Événements
      FR
      EN
      The World of Hans Zimmer

      The World of Hans Zimmer

      L’hymne des grands films
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      • 2021 8 concerts
      • mardi
        21
        septembre 2021
        LYON
        Réserver
      • mercredi
        22
        septembre 2021
        TOULOUSE
        Réserver
      • jeudi
        23
        septembre 2021
        SAINT HERBLAIN
        Réserver
      • vendredi
        24
        septembre 2021
        FLOIRAC
        Réserver
      • dimanche
        26
        septembre 2021
        LILLE
        Réserver
      • lundi
        27
        septembre 2021
        ECKBOLSHEIM
        Réserver
      • mardi
        28
        septembre 2021
        DIJON
        Réserver
      • mercredi
        29
        septembre 2021
        COURNON D'AUVERGNE
        Réserver
      Voir l'agenda

      À propos

      À propos

      Hans Zimmer donne du relief aux émotions. Inception, Interstellar, Pirates des Caraïbes : le compositeur a toujours eu l’audace et la créativité des grands maîtres pour sublimer les blockbusters les plus épiques. Alors quand son ami de toujours, Gavin Greenaway, lui rend hommage, le monde reste bouché bée.

       

      Il existe des amitiés qui résistent au temps, à l’exigence des studios et à la pression de la feuille blanche. Hans Zimmer et Gavin Greenaway pourraient vous en parler pendant des heures. L’un est compositeur, l’autre, chef d’orchestre. L’un travaille dans l’ombre, l’autre reflète la lumière. À leur manière, ils sont le yin et le yang, toujours capables de puiser l’énergie de l’autre pour donner à l’image des couleurs nouvelles, sources de larmes chaudes, de cœurs serrés ou de bonheur intense.

       

      Ces sculpteurs d’émotions ont, ensemble, sublimé des chefs d’œuvre du cinéma contemporain : Gladiator, Pearl Harbo, Madagascar, Batman Begins. Alors, quand vient l’heure de monter sur les planches pour présenter les perles du répertoire de l’infatigable Hans Zimmer, qui de mieux Gavin Greenaway pour le faire ? Personne d’autre que lui ne connaît aussi bien le maître allemand, son processus de création et ses intentions. Personne d’autre ne l’a vu grandir d’aussi prêt, comme à l’époque où Hans décidait de tout plaquer pour tenter sa chance à Hollywood.

       

      Donc pas de débat. Lorsque les solistes et musiciens se présentent sur l’estrade, tout sonne comme une évidence : le chef d’orchestre anglais, adoubé et doté de toute la confiance du maître Zimmer, dirige avec minutie les incroyables compositions de son copain d’enfance. Les cordes épousent les cuivres, sous la houlette de percussions aux sonorités héroïques. La voix de Lisa Gerrard résonne comme un appel à l’aventure et aux grands espaces. Ainsi, le temps s’arrête : il n’existe de pendule que les battements en accéléré de notre cœur. Certes, Hans Zimmer n’est physiquement pas là, mais ses œuvres, qu’il a adaptées pour l’occasion, prennent vie comme jamais.

      Les faits marquants

      1995
      Amis dans la vie, comme en studio

      Amis dans la vie, comme en studio

      Pour la première fois, Hans Zimmer et Gavin Greenaway, amis dans la vie, entrent ensemble en studio pour enregistrer l’excellente bande-annonce du film Beyond Rangoon, réalisé par le Britannique John Boorman. Gavin assiste alors le maître allemand tout au long du passage en studio. Cette collaboration se répètera des dizaines de fois au cours des décennies suivantes.

      2000
      Des gladiateurs de la bande-originale

      Des gladiateurs de la bande-originale

      Cette année-là, les deux amis vont marquer les esprits, avec la composition de la bande originale de l’incroyable film Gladiator, réalisé par Ridley Scott. C’est un moment clé dans la carrière d’Hans Zimmer et de Gavin Greenaway. Quelques mois plus tard, ils présenteront des compositions tout aussi novatrices pour le film de John Whoo : Mission Impossible 2.

      2005
      Madagascar, un beau monument

      Madagascar, un beau monument

      C’est un pari. Loin des actes de bravoure, des escapades héroïques ou des ballades dans le temps, Hans Zimmer se remet aux films d’animation. Quelques années après ses compositions pour Le Roi Lion, il imagine la bande-originale de Madagascar. Pour l’occasion, il décide naturellement de faire appel au génie de Gavin Greenaway pour l’accompagner dans ce beau périple imaginaire vers cette île magique, trempée sur les bords par les eaux de l’Océan Indien.

      2018
      Gavin Greenaway en chef d’orchestre

      Gavin Greenaway en chef d’orchestre

      Pour honorer son copain et célébrer un répertoire hors du commun, Gavin Greenaway présente The World of Hans Zimmer. Si le compositeur ne l’accompagne pas sur les routes, il s’implique à fond dans le projet. Il aidera son ami de toujours à sélectionner les meilleures œuvres, à les transformer en pièces de concert classique et à se remémorer de belles anecdotes, qu’il racontera sur l’écran géant entre chaque morceau. Le maître n’est jamais loin !

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        C’est une superbe représentation. On voit qu’Hans Zimmer et Gavin Greenaway ont vraiment travaillé pour adapter la musique de film aux spécificités de la scène. Chaque morceau est un frisson, et les interventions d’Hans Zimmer sur le grand écran, entre les morceaux, sont toujours pertinentes. Il trouve les bons mots pour expliquer ses intentions.

        Laurent, venu en famille pour assister au concert.

        Hans Zimmer est un maître absolu en matière de musique de film. Il sait toujours trouver les notes justes pour sublimer l’image et galvaniser les émotions. Cette fois-ci, il laisse son ami de toujours, Gavin Greenaway diriger seul l’orchestre. Mais ce n’est un secret pour personne : le compositeur, avec sa casquette de directeur artistique, a grandement contribué au choix et à l’adaptation des titres qui seront joués. Digne successeur d’Ennio Morricone, nous nous sentons privilégiés d’avoir accompagné ces deux monstres sacrés des bandes originales !

        Un grand orchestre symphonique, avec des cordes, des cuivres, des percussions et des tas d’instruments insolites (flûtes indiennes et autres) et une vingtaine de choristes jouent ce répertoire, dirigés par Gavin Greenaway, le fidèle complice du maître. Hans Zimmer n’apparaît qu’à l’écran, dans son studio de Los Angeles. Avant la plupart des morceaux, il raconte quelques anecdotes, parfois accompagné du réalisateur du film en question.

        Le Progrès.

      Archives

      2020
      1 concert
      • 10 nov.
        ZENITH ARENA - LILLE
        LILLE
      2019
      2 concerts
      • 27 mars
        Boulogne Billancourt
        La Seine Musicale
      • 24 nov.
        Paris
        Accor Arena
      Afficher plus
      Réserver
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies