Artistes
    Événements
      FR
      EN
      Tony Bennett

      Tony Bennett

      Indémodable crooner
      Ecouter
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      À propos

      À propos

      Que dire sur un artiste dont la carrière est aussi colossale, voire titanesque que celle de Tony Bennett ? Depuis six décennies, le crooner n’a de cesse de revenir sur le devant de la scène, signant sa plus grande réussite à 85 ans et ayant joué avec les plus grands de ce monde : des jazzmen des années 50 aux icônes pops actuels. Retour sur ce monstre du swing.

       

      1950. C’était l’époque des costumes trois pièces, des musiques jazzys et groovys à souhait, des micros dont on tenait le fil en se baladant sur scène et des voix en or. L’époque de Sinatra, qui l’a mis sur le devant de la scène et qui le qualifiait de « chanteur pour les chanteurs » car il attirait toujours les meilleurs lorsqu’il se produisait en concert. Mais également l’époque où Duke Ellington et Bill Evans faisaient résonner leurs pianos. C’était enfin la grande époque pour Tony Bennett qui a côtoyé chacun de ces immenses artistes, comme s’ils étaient membres d’un club ultra-select fait de virtuosité et de talent pur.

       

      Et si les années ont passées, le crooner d’origine italienne, lui, est resté. Il a traversé sans ciller des décennies de musique, perfectionnant son œuvre. Brillant par moment comme une étoile illuminant un ciel noir. Attendant parfois dans l’ombre avec patience que son public revienne enfin à lui. Fier de n’avoir « jamais fait de disque pour de l’argent » de toute sa carrière. Fier aussi de n’avoir jamais « travaillé un seul jour de ma vie, depuis que j’ai choisi de consacrer mon existence à la musique ». Car le talent est presque inné, tout comme sa prestance et sa classe sur scène.

       

      A plus de 90 ans, cet artiste légendaire, mémoire de presque un siècle de musique est toujours aussi doué, pinceau ou micro en main. Un artiste complet, dont les toiles ornent les murs des musées du Smithsonian et dont les disques continuent de se vendre à travers le monde. Désormais, ce sont les icônes pop qui remplacent les maîtres du jazz. Parce que Tony Bennett, comme un phénix qui renaît de ses cendres, est passé maître dans l’art de réinventer son genre.

      Les faits marquants

      1951
      Envolées d’un crooner

      Envolées d’un crooner

      Son professeur de dessin lui a conseillé d’abandonner ses crayons pour se consacrer entièrement à la musique. Et c’est chose faite ! Dans les années 40, il participe à plusieurs télé-crochets et fait ses débuts chez Columbia Records. Mais c’est en 1951 que le jeune crooner sortira son premier hit : Because of You qui annoncera une série de succès retentissants, faits d’envolées lyriques propres au chanteur sur fond d’orchestre à cordes. Une popularité folle qu’il maintiendra tout au long des années 50 et 60 en sortant en 1957 la célèbre In the Middle of an Island et en performant régulièrement dans les clubs de jazz.

      1978

      Les crooners au placard ?

      Comme pour beaucoup, les années 1980 seront des années difficiles pour Tony Bennett. Entre 1978 et 1986, ses fans font d’ailleurs face à un inquiétant silence radio. C’est son fils Dany qui lui offrira une porte de sortie, le poussant à prendre la situation à contre-pied et lui faisant faire des apparitions dans des shows TV où il n’est pas attendu. C’est ainsi que le crooner, aux traits italiens stéréotypés, se retrouvera en mascotte dans le Muppet Show. Le début de la fin de sa longue traversée du désert.

      1994
      On débranche tout

      On débranche tout

      Le programme était plus coutumier de Nirvana ou des frères Gallagher. Mais en 1994, c’est Tony Bennett que le MTV Unplugged Show décide d’inviter. Devant un parterre de jeunes et en smoking impeccable, l’italien séduit à nouveau. Un moment de grâce partagé avec ses musiciens et qui semble hypnotiser ce public qui le connaît peu. Une deuxième naissance et un second souffle pour sa carrière qui reprend au pas de course. Albums-hommage, albums de duos et tournées européennes sont de nouveau au programme !

      2011
      Un duo de légendes

      Un duo de légendes

      A 85 ans, ce maître du swing se classe pour la première fois de son immense carrière en tête du Billboard avec son opus Duets II. Il y livre notamment un titre magnifique, Body and Soul, en duo avec la grande Madone Amy Winehouse, disparue seulement quelques mois auparavant. Trois ans plus tard, c’est avec une star de la pop qu’il s’affiche. Il récoltera un Grammy Award pour Cheek to cheek, en collaboration avec la turbulente Lady Gaga. Et en 2018, il remet le couvert, cette fois avec l’étoile du jazz Diana Krall. Et à plus de 90 ans passés, Tony Bennett ne compte toujours pas s’arrêter de chanter !

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        Les artistes qui peuvent encore mettre le feu en étant nonagénaires doivent se compter sur les doigts d’une main, mais Tony Bennett est de ceux-là. Hier soir, il a déployé tout son talent vocal et musical pour nous faire revivre les grandes heures de sa carrière et nous faire redécouvrir les classiques du jazz. Un instant de pur délice pour les oreilles attentives. 

        Franck, après un concert à l’Olympia

        Peu d’artistes peuvent se targuer de posséder une carrière qui approche maintenant les 70 ans ! Et Tony Bennett le fait avec la classe naturelle et la technique vocale irréprochable qu’on lui connaît depuis toujours. Mieux, il se réinvente et n’hésite pas à sortir de sa zone de confort jazzy pour embarquer avec lui des artistes d’horizons différents ! Et c’est toujours un honneur de l’accueillir en France pour l’un de ses concerts en forme de démonstration. 

        Déjouant tous les pronostics qui veulent qu'un artiste soit au sommet de sa popularité à un jeune âge, Tony Bennett a signé son plus grand succès l'année passée, à l'âge de 85 ans. Une merveilleuse récompense pour un artiste dont la carrière couvre les soixante dernières années. Très populaire aux États-Unis, ce grand chanteur de jazz a pour l'occasion retrouvé les faveurs du public international. Il chantait il y a quelques semaines sur la scène de l'Olympia de Paris, ville dans laquelle il ne s'était pas produit depuis un quart de siècle.

        Le Figaro

      Archives

      2017
      1 concert
      • 30 juin
        Paris
        L'Olympia
      2012
      1 concert
      • 06 juil.
        Paris
        L'Olympia
      Afficher plus
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies