Artistes
    Événements
      FR
      EN
      The B-52s

      The B-52s

      Bonbon acidulé de la fête
      Ecouter
      • Tournée
      • A Propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      A Propos

      A Propos
      Copyright Pierre Hennequin

      Ça sent la fête à plein nez. Car le groupe préféré de John Lennon aime faire bouger son monde avec sa new-wave follement joyeuse. Sa marque de fabrique : propulser des mélodies heureuses pour faire danser les bons vivants sur des rythmes survoltés et improvisés.

       

      Ils savent mettre le feu aux poudres pour donner le tournis aux boules à facettes du monde libre. À force de bombarder les eighties de tubes enjoués, The B-52’s est effectivement devenu le miroir d’une jeunesse insouciante, qui aime briller sous les lumières colorées des dancefloors. D’entrée, sa musique, pop chaude et éclatante, plante le décor. Ici, pas de prise de tête. On lui préfère largement les soirées arrosées, l’énergie vagabonde et l’amusement sans complexe. 

       

      Les quatre intrépides d’Athens, ville sans histoire au cœur de l’État de Géorgie, ont donc pris le parti d’enflammer nos cœurs, nos corps et notre bonne humeur. Certains diront qu’ils sont tendrement timbrés, d’autres, complètement atypiques. On en vient dans tous les cas à la même conclusion : ce groupe, coupable d’avoir fait étrangement sautiller même les plus mauvais danseurs, est à part. Son exploit : avoir donné la banane aux habitants du royaume de la fête.

       

      Presque par principe, ils incarnent depuis toujours le vaccin le plus efficace contre la tristesse. John Lennon les couronnait d’éloges, Madonna les adorait. Avec leur mélange singulier d’influences résolument fifties et de sonorités new wave, The B-52’s, avec Kate Pierson en frontwomen, se moque ainsi éperdument que l’on soit vieux ou jeune, extraverti ou profondément timide : le quatuor américain veut simplement nous voir bondir sans complexe dans tous les sens. Alors, prêt à relever le challenge ?

      Les faits marquants

      1976
      Les premiers pas sur la scène underground
      Copyright Pieter M Van Hattem

      Les premiers pas sur la scène underground

      Les soirées arrosées sont souvent sans lendemain. Pourtant, il arrive parfois que la joie des nuits exaltées passe la barrière du petit matin pour s’éterniser bien au-delà des espérances. C’est donc comme ça qu’est né The B-52’s : après une belle fête et de bonnes blagues. Quelques apparitions au club BDGB, haut-lieu du rock underground à New York, suffiront à capter l’attention de la presse spécialisée.

      1979
      Ça cartonne à l’international
      Copyright Pieter M Van Hattem

      Ça cartonne à l’international

      Dès son premier album, le groupe marque les esprits et sort de l’ombre avec l’excellent single Planet Claire. C’est le début d’une belle carrière et d’une discographie d’or que les amoureux de pop, de new wave et de dance-rock s’arrachent aujourd’hui pour garder la pêche. The B-52’s a désormais pris place au-dessus de la pile des bons vinyles !

      1985

      La tragédie et le coup d’arrêt

      Alors qu’un nouvel album - Bouncing off the Satellites - est prêt à voir le jour, la terrible nouvelle tombe à l’automne. Ricky Wilson, le guitariste du groupe, meurt du sida. Difficile pour The B-52’s de voir un bel horizon se dessiner au milieu du chaos. Les joyeux américains, cette fois-ci à la mine triste, décident de se mettre en retrait quelques temps, avant de présenter un nouveau disque l’année suivante, qui sera malheureusement un échec commercial.

      1989

      Après l’ombre, la belle lumière

      Après plusieurs années passées cachés dans leur Amérique natale, les membres de The B-52’s décident de revenir sur le devant de la scène avec l’excellent album Cosmic Thing. C’est un sursaut auquel peu de critiques s’attendaient. Succès phénoménal : le single Love Shack vient enflammer les dancefloors du monde entier et permet au groupe de se hisser au rang de superstars. Mais bientôt, Cindy Wilson quittera l’aventure et marquera la fin de cette parenthèse enchantée.

      2008

      Le retour en force de la bande

      C’est leur premier album depuis 1992. Oui, The B-52’s est de retour, avec l’excellent disque Funplex, rapidement classé 11ème au Billboard 200. Les fans sont aux anges, trouvant un nouveau prétexte pour partir en piste. Le Figaro se laisse même aller aux plus belles louanges : « on est surpris, dès les premières notes, de retrouver intactes la même énergie, la même ferveur, la même fantaisie ».

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        C'était l'occasion de voir un groupe qui ne se prend jamais au sérieux et qui distille une pop survitaminée avec de bonnes guitares et des chœurs féminins de toute beauté. Bonne nouvelle : sur scène, les B52's sont toujours en forme, ils sautent, ils dansent. Ils paraissent 15 à 25 ans de moins que leur âge. Nous étions tous conquis.  

        Lise, après un concert à Paris

        The B-52’s, c’est la fête ! On ne peut pas s’empêcher de fouler les pistes quand Love Shack résonne dans les enceintes. C’est presque naturel. Bref, on adore ce groupe, car il véhicule une bonne humeur permanente et donne de la couleur à nos plus belles soirées. Alors, quand on les voit sur scène, ça donne la pêche et ça nous requinque pour des mois !

        Formation immanquable de la fin des années 70 et du début des années 80, saluée par John Lennon, Michael Stipe, Dave Grohl ou encore Madonna, les B-52’s ont marqué le monde de la pop avec leur mélange unique d’influences 50’s et de sonorités new wave. 

        Rolling Stone

      Archives

      Aucun évènement en date
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies