Artistes
    Événements
      FR
      EN
      Rickie Lee Jones

      Rickie Lee Jones

      Conteuse d’une Amérique déchirée
      Ecouter
      • Tournée
      • A Propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Galerie

      Tournée

      Aucune date prévue

      A Propos

      A Propos
      Copyright Pierre Hennequin

      Un disque lui aura suffi à devenir une icône de son siècle. Au départ inspirée par l’ombre du grand Tom Waits, son cavalier pendant un temps, Rickie Lee Jones a pris son envol pour construire une carrière d’une rare longévité. Engagée et sublime, elle est magique : on peut en dire autant de ses chansons.

       

      Elle est le visage d’une Amérique écorchée qui se déchire en mille morceaux à mesure que les va-t-en-guerre se succèdent dans le bureau ovale. Oui, Rickie Lee Jones est une insoumise qui se mouille avec sa guitare sèche et sa voix juvénile. La Duchesse de Coolsville, comme aiment la surnommer les journalistes du Time, noie l’amour dans l’amertume, et inversement. Elle donne de la couleur au folk, revisite les standards du jazz de la Nouvelle-Orléans et narre sa saine colère.

       

      Ils sont tous musicalement amoureux d’elle : Bob Dylan et Ben Harper les premiers. Il faut dire que cette grande dame blonde sait user de son charme pour défendre sa vision du monde. Elle grandit au rythme de ses envies, de ses lubies et de ses rencontres, pour se rapprocher, un peu, de ses idoles de toujours : Nina Simone, Judy Garland et Frank Sinatra. En quête de liberté et d’aventures, Rickie Lee Jones, star dès son premier album, se veut ainsi grande voyageuse et rebelle tendre. Elle enchaîne donc les ballades cools et bluesy, pour témoigner de ce qu’elle voit, chaque jour, autour d’elle.

       

      Son grain de voix fait craquer les mélomanes. Ici, pas de superflu. Elle n’a besoin que d’un micro ouvert et de quelques cordes pour transmettre ce qu’elle a sur le cœur. Car de ses décennies de vie, elle a hérité d’une maturité qui vient donner à ses lenteurs fragiles, à ses éclats d’humeur et son panache fougueux, son ombre d’élégance absolue. Rickie Lee Jones, personnalité atypique d’une époque, a donc encore de belles choses à nous chuchoter.

       

      Les faits marquants

      1979
      Star dès la première lueur
      Copyright Astor Morgan

      Star dès la première lueur

      À peine entrée en scène, l’amoureuse de Tom Waits obtient ce qui sera le plus grand succès de sa carrière, avec son premier disque, d’inspirations jazzy, et le single Chuck E.'s in Love. Elle sera couronnée l’année suivante, lors des Grammy Awards. Rickie Lee Jones est déjà dans la cour des grands.

      1984
      Sur les rives de la Seine
      Copyright Astor Morgan

      Sur les rives de la Seine

      Tout juste remise de sa douloureuse séparation avec Tom Waits, Rickie Lee Jones s’exile en France, à Paris. C’est là qu’elle compose son troisième album, intitulé The Magazine, et qu’elle ose prendre de nouvelles libertés pour dénicher des sonorités nouvelles. Elle prendra ensuite quelques années de pause, à la suite du décès de son père.

      1991
      Pop Pop, ici raisonne l’élégance

      Pop Pop, ici raisonne l’élégance

      Avec le disque Pop Pop, enregistré en 1989 au Topanga Skyline Studio, Rickie Lee Jones se laisse aller aux joies de la reprise. Sa voix très expressive, mi-chantée, mi-parlée, subjugue ses admirateurs. Elle reprend avec une élégance certaine et affirmée des standards du jazz, comme les plus belles compositions de Tin Pan Alley ou de Jimi Hendrix.

      2003
      Attaque frontale contre Bush

      Attaque frontale contre Bush

      On la connaît engagée, se servant de la musique pour exprimer avec force ses convictions personnelles. Alors que George W.Bush vient d’être élu pour poser ses valises dans le Bureau ovale, Rickie Lee Jones dégaine son arme de prédilection pour s’opposer à la politique du président des États-Unis et contester The Patriot Act. Rickie Lee Jones sort alors le très bon album The Evening of My Best Day.

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        C’était un concert idéal avec une chanteuse d’exception. J’ai vraiment été subjuguée par sa voix et sa personnalité. Elle paraît toujours aussi motivée à monter sur scène et à partager les trésors de sa discographie, récents ou anciens. Son humilité fait plaisir à voir. Je ne peux dire que merci.  

         

        Lise, après un concert à Paris

        Rickie Lee Jones est une grande dame de la folk-rock. Encore aujourd’hui, elle nous surprend et nous émeut. Sa jeunesse étincelante semble éternelle. Qu’il est bon de la redécouvrir avec sa guitare sèche faire briller sa voix que beaucoup disent enfantine. C’est un honneur de la voir se présenter face à nous. Alors dès qu’elle vient en France, son pays de cœur, nous la recevons avec joie.

        La chanteuse américaine décoche toujours ses flèches de sa voix enfantine, philtres d'amour ou d'amertume qui en font une conteuse incontournable de son époque. Toujours accrochée à sa guitare sèche, Ricky Lee Jones reste plus que jamais un auteur-compositeur engagé.  

         

        Sa voix éternellement gamine et lascive se pose sur des chansons du cru, valses en français de Louisiane, rhythm’n’blues pianoté, ballades country romantiques, pop fantomatique à écouter sous la pleine lune. Ses albums sont des refuges cosy pour Rickie Lee Jones. 

        Le Figaro - Les Inrocks
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies