Artistes
    Événements
      FR
      EN
      Les Insus

      Les Insus

      Dernier appel
      Ecouter
      • Tournée
      • A Propos
      • Les faits marquants
      • Galerie
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      A Propos

      A Propos
      Copyright Pierre Hennequin

      La fougue à l’anglaise, l’énergie à la française : Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka reprennent du service ensemble. Car si, pendant des années, Téléphone n’a pas répondu, c’est aujourd’hui une autre histoire. Les trois pères du rock à la sauce frenchy ont rallumé la flamme : ça, c’est vraiment eux !

       

      Ici, la terre est ronde, la lune est blonde. L’envie d’aller à New York avec eux n’a jamais été aussi forte, tant l’énergie des débuts n’a pas perdu une once de son électricité. Ils avaient oublié de vous dire au revoir, alors Les Insus, format au trois quarts plein de Téléphone, reprennent la route. Le cri de jeunesse est intact, les riffs toujours aussi efficaces. Sur scène, tout détonne, comme si les années s’étaient figées là, dans les eighties à l’adolescence rêveuse et à la mèche rebelle. 

       

      L’heure est au bain de jouvence : un retour en arrière pour un fabuleux bond en avant. Le Téléphone sonne. Au bout du fil, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka ont certes pris quelques rides discrètes, mais leurs doux espoirs et leurs jolies petites histoires finissent toujours par souffler un vent de fraîcheur dans le creux de nos oreilles. Après des carrières solos qui ont cartonné, les retrouvailles sont belles et authentiques. Tels de vieux copains et sous l'impulsion de leur manager François Ravard, ils sont heureux comme des gamins qui se souviennent des belles épopées d’hier.

       

      Les Insus, entonnent avec un enthousiasme juvénile les hymnes fédérateurs d’autrefois. Quadras et quinquas font vibrer la fosse. Les jeunes d’aujourd’hui suivent le mouvement. Car ces Rolling Stones à la parisienne, témoins et acteurs d’une époque que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître, en ont encore dans les jambes. Pas de coup de bambou pour les gentils énervés de la capitale : la bande de Jean-Louis Aubert a toujours du forfait pour dégainer sa hargne mélodieuse. Alors, que dansent les ombres du monde !

      Les faits marquants

      1977

      Le Téléphone sonne

      Ils voulaient s’appeler Télévision, mais un groupe de New-York avait déjà piqué l’idée : ils prendront finalement le nom de Téléphone ! Le quatuor parisien débute en fanfare. Chaque concert confirme le précédent. Un phénomène est en train de prendre forme. En seulement quelques mois, le groupe se fait repérer par les amoureux de rock. La sortie de son premier disque, Hygiaphone, est un succès total. On connaît la suite !

      1986

      Téléphone raccroche

      Malgré l’énorme succès, les tensions en interne se font de plus en plus fortes. Corinne Marienneau décide de claquer la porte. Téléphone ne répond plus : le groupe se sépare, au grand dam du public français. L’aventure prend fin, brutalement, sans prévenir. Au cours des années 90, les rares tentatives de reformation n’aboutiront jamais.

      2013
      Le temps d’une soirée

      Le temps d’une soirée

      C’était inattendu. Personne ne l’avait vraiment vu venir. Pendant 45 minutes de folie, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka foulent la scène du Bs Palladium pour reprendre, le smile jusqu’aux oreilles, les plus beaux tubes de Téléphone. Axel Bauer est à la basse : le show est enflammé.

       

      2015
      Ils sont (presque) de retour.

      Ils sont (presque) de retour.

      C’est une grande nouvelle à faire chialer de joie les fans de Téléphone : le groupe se reforme, sous le nom des Insus. Seule Corinne Marienneau manque à l’appel. La fougue des eighties règne toujours, l’énergie est intacte. Et le come-back est à la hauteur des attentes : en moins de huit heures, ce sont 200 000 places qui sont vendues pour leur tournée d’automne. Et elle commence fort ! Au Point Éphémère, petite salle de 300 personnes pleine à craquer, Jean-Louis Aubert salue ses fans par un « Bonsoir. On avait oublié de vous dire au revoir... Et merci ! ». En tout, plus d’un million de personnes les verront sur scène ! Les Insus parcourent la France : l’histoire reprend son cours.

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        C’est le genre de surprise à laquelle on ne s’attend pas. Je n’espérais plus voir ces trois artistes réunis, ensemble, sur scène, comme à l’époque. C’est un miracle en somme. Pendant plus de deux heures, ils étaient dans une forme olympique. Tous les bons souvenirs sont remontés à la surface. L’énergie était là : ce concert était génial.

        Mylène, après le concert au Stade de France

        L’aventure a été courte. Pourtant, Téléphone a marqué l’histoire du rock français. Le quatuor est l’incarnation d’une jeunesse des eighties en colère, mais remplie d’espoir et d’insouciance. Alors, quand Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka ont souhaité écrire un nouveau chapitre au bouquin, nous étions comme des fous. Les accompagner était presque un devoir vis-à-vis du public français !

         

        Qui ? Téléphone, bien sûr, qui entre en scène, illuminé par des lance-flammes. Plongés dans un bain de jouvence électrique, les corps affutés et la joie juvénile d’Aubert, Bertignac et du toujours virevoltant Kolinka ne trahissent pas leurs âges respectifs.

        Pendant 2 h 25, Les Insus réussissent à créer une réelle communion en privilégiant la proximité, la complicité et l'émotion. Et les spectateurs ne boudent pas leur plaisir lorsque surgissent les bombes électriques.

        Le Monde - Le Parisien

      Archives

      2017
      18 concerts
      • 24 juin
        Tilloloy
        Retro C Trop Festival
      • 30 juin
        Nort-sur-Erdre
        La Nuit de L'Erdre
      • 08 juil.
        Tours
        American Tours Festival
      • 09 juil.
        Albi
        Festival Pause Guitare
      • 13 juil.
        Louhans
        Les Nuits Bressannes
      • 15 juil.
        Sion
        Sous Les Etoiles
      • 17 juil.
        Vienne
        Théatre Antique
      • 19 juil.
        Nimes
        Festival de Nimes
      • 22 juil.
        Nice
        Nice Music Live
      • 25 juil.
        Bayonne
        Arènes de Bayonne
      • 27 juil.
        Lyon
        Les Nuits de Fourvière
      • 01 août
        Colmar
        La Foire aux Vins
      • 01 sept.
        Ajaccio
        Théâtre de Verdure du Casone
      • 03 sept.
        Boulazac
        Le Palio
      • 05 sept.
        Chambéry
        Le Phare
      • 07 sept.
        Le Noiremont (Suisse)
        Chant du Gros
      • 15 sept.
        Saint Denis
        Stade de France
      • 06 oct.
        La Réunion
        Petit Stade de L'Est
      2016
      50 concerts
      • 27 avr.
        Amiens
        Zénith Amiens Métropole
      • 29 avr.
        Grand-Quevilly
        Zénith de Rouen
      • 02 mai
        Olivet
        Zénith d'Orléans
      • 03 mai
        Trélazé
        Arena Loire
      • 05 mai
        Le Mans
        Antarès
      • 07 mai
        Saint-Herblain
        Zénith Nantes Métropole
      • 09 mai
        L'Isle-d'Espagnac
        Angoulême Espace Carat-Parc des Expositions
      • 11 mai
        Limoges
        Zénith de Limoges Métropole
      • 12 mai
        Cournon d'Auvergne
        Zénith d'Auvergne
      • 17 mai
        Bordeaux
        Patinoire Mériadeck
      • 19 mai
        Pau
        Zénith de Pau
      • 21 mai
        Bordeaux
        Patinoire Mériadeck
      • 22 mai
        Toulon
        Zénith Oméga
      • 24 mai
        Marseille
        Le Dôme
      • 26 mai
        Lyon
        Cité Internationale
      • 30 mai
        Zénith de Saint-Etienne Métropole
      • 31 mai
        Dijon
        Zénith de Dijon
      • 02 juin
        Maxéville
        Zénith de Nancy
      • 05 juin
        Paris
        L'Olympia
      • 06 juin
        Épernay
        Millesium
      • 08 juin
        Paris
        Le Zénith
      • 16 juin
        Bâle (Suisse)
        Festival BSCENE
      • 01 juil.
        Belfort
        Les Eurockéennes
      • 03 juil.
        Arras
        Main Square Festival
      • 08 juil.
        Aix les Bains
        Musilac
      • 10 juil.
        Argeles sur Mer
        Festival Les Déferlantes
      • 12 juil.
        Nimes
        Festival de Nimes
      • 14 juil.
        Carhaix
        Les Vieilles Charrues
      • 16 juil.
        Carcassonne
        Festival de Carcassonne
      • 17 juil.
        La Rochelle
        Les Francofolies de La Rochelle
      • 20 juil.
        Saint-Malô-du-Bois
        Festival de Poupet
      • 22 juil.
        Nyon (Suisse)
        Paléo Festival
      • 25 juil.
        Brive
        Brive Festival
      • 27 juil.
        Laàs
        Transhumances Musicales
      • 03 août
        Monte-Carlo
        Sporting
      • 06 août
        Colmar
        La Foire aux Vins
      • 28 sept.
        Nice
        Palais Nikaïa
      • 30 sept.
        Grenoble
        Palais des Sports de Grenoble
      • 01 oct.
        Lyon
        Halle Tony Garnier
      • 03 oct.
        Aréna de Genève
      • 06 oct.
        Strasbourg
        Zénith Europe
      • 10 oct.
        Amneville
        Le Galaxie
      • 13 oct.
        Bruxelles (Belgique)
        Forest National
      • 17 oct.
        Lille
        Zénith Arena
      • 19 oct.
        Caen
        Le Zénith
      • 21 oct.
        Paris
        Accor Arena
      • 03 nov.
        Paris
        Le Trabendo
      • 07 nov.
        Brest
        Brest Arena
      • 09 nov.
        Rennes
        Musikhall
      • 11 nov.
        Tours
        Parc des Expositions de Tours
      Afficher plus
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies