Artistes
    Événements
      FR
      EN
      King Crimson

      King Crimson

      Les dieux du rock progressif
      Ecouter
      • Tournée
      • A Propos
      • Les faits marquants
      • Galerie
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      A Propos

      A Propos

      King Crimson ne ressemble à rien d’autre qu’à King Crimson. Ces chimistes de la musique, drivés à la baguette par un Robert Fripp ultra-créatif, ont tout révolutionné sur leur passage, s’inscrivant comme les pionniers du rock progressif.

       

      « King Crimson sont les maîtres de la déflagration, aussi inattendue que violente ». Ces mots viennent tout droit de la bouche de Nick Cave. À vrai dire, qui de mieux pour rendre hommage à ce groupe culte, sculpteur hors des conventions d’un rock progressif aux contrastes marqués. Emmené par l’intrépide et exigeant Robert Fripp, la bande de London déploie, décennie après décennie, ses ailes somptueuses dans un ciel tourmenté par des nuages psychédéliques, des éclairs de folie et des arpèges saturés.

       

      Là-haut, c’est le chaos. Ce ne sont pas les adieux définitifs, les clashs routiniers et les reformations inattendues, que King Crimson collectionne à la pelle, qui nous feront dire le contraire. Car ce groupe est une anomalie autant qu’une évidence. Monstre du metal parfois, maître du jazz d’autrefois : Robert Fripp et ses sbires ont formé une créature surprenante, où la sophistication épouse, dans un amour étonnamment compatible, une volonté d’anarchie placardée avec fracas. Ici, la simplicité est bannie. Seules les alchimies des sons comptent.

       

      Tout sauf commerciale, leur musique aux clins d’œil jazzy est hors des clous, à la fois hypnotique et énervée, domptée et imprévisible, répétitive mais pas monotone. Si elle s’infuse aujourd’hui dans la tisane musicale des jeunes groupes, ce n’est pas un hasard. Car, dès ses débuts, King Crimson s’est démarqué des Beatles et de Jimi Hendrix pour révolutionner les sonorités de son siècle et ouvrir une voie nouvelle. Leurs malins plaisirs : casser les codes, repousser les limites et déconstruire le communément admis avec une technicité d’or. C’est ça, le rock !

      Les faits marquants

      1968
      King Crimson est né

      King Crimson est né

      Si l’Angleterre a une heure de retard sur la France, King Crimson a clairement pris des années d’avance. Au cœur de Londres, le groupe dégaine d’entrée de jeu des sonorités à faire trembler les mélomanes d’excitation et de peur. On n’avait jamais entendu ça avant : difficile de résister à l’invitation de Robert Fripp et de Michael Giles.

      1969
      L’acte fondateur du rock progressif

      L’acte fondateur du rock progressif

      Oui, King Crimson a posé la première pierre de ce que l’on appelle aujourd’hui, communément, le rock progressif. Alors, autant dire qu’avec son premier album, In The Court Of The Crimson King, le groupe surprend son monde, avec des sonorités inédites. Le succès est immédiat, si bien que la bande de Robert Fripp assure déjà la première partie des Rolling Stones.

      1975
      Les adieux ne durent jamais longtemps

      Les adieux ne durent jamais longtemps

      La légende dit que Robert Fripp est insupportablement perfectionniste et exigeant. C’est ce qui expliquera en grande partie les multiples séparations et modifications de line-up. Le premier adieu du groupe se déroule en 1975 : il s’agira finalement d’une pause, puisque King Crimson fera un retour fracassant en 1981, avec Discipline.

      2003
      Vivant comme jamais

      Vivant comme jamais

      King Crimson continue de surprendre. En témoigne son album The Power to Believe, confirmant avec une créativité martienne et une technique extraterrestre à quel point le groupe réinvente chaque jour les sons pour peindre un état d’esprit hors des époques. Si ce groupe est l’un des plus influents du rock progressif, ce n’est pas un hasard !

       

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        Quel concert ! Je savais que j’allais être bluffé, mais à ce point. Je ne m‘attendais pas à voir un Robert Fripp aussi en forme, et à redécouvrir une discographie aussi riche. Chaque geste, chaque instant, chaque note : tout était magique ! Chapeau bas. 

        Richard, après le concert à Perpignan

        King Crimson est un groupe de légende, avec une créativité sans limite et une technique hors-pair. Aujourd’hui, Robert Fripp a toujours une énergie de dingue, et ses acolytes sont à la hauteur de son génie. Les voir sur scène, tant d’années après leurs débuts, est une chance incroyable. C’est toujours un moment bluffant et à part !

        Il y a depuis le début chez King Crimson un mix de vulgarité et de sophistication. Alchimie toujours payante quand elle est bien dosée. Il y a quelque plaisir à voir le groupe se rendre à l'impact primaire d'un riff ou la beauté offerte d'une mélodie. 

         

        Il y a quelque chose d’hypnotique dans leur manière de réinventer leurs titres, de malaxer la matière sonore, de repousser sans cesse les limites d’un genre – le rock progressif – qui flirte clairement avec le jazz. Robert Fripp est définitivement l’extraterrestre tout droit sorti des sixties qui n’a jamais cessé de se remettre en question. 

        Télérama - Paris Match

      Archives

      2019
      2 concerts
      • 02 juil.
        Lyon
        Les Nuits de Fourvière
      • 16 juil.
        Juan Les Pins
        Jazz à Juan
      2018
      3 concerts
      • 15 nov.
        Paris
        L'Olympia
      • 16 nov.
        Paris
        L'Olympia
      • 17 nov.
        Paris
        L'Olympia
      2016
      5 concerts
      • 17 nov.
        Monaco
        Salle Garnier-Opéra de Monaco
      • 18 nov.
        Monaco
        Salle Garnier-Opéra de Monaco
      • 27 nov.
        Marseille
        LE CEPAC SILO
      • 03 déc.
        Paris
        Salle Pleyel
      • 04 déc.
        Paris
        Salle Pleyel
      2015
      2 concerts
      • 20 sept.
        Paris
        L'Olympia
      • 22 sept.
        Paris
        L'Olympia
      2003
      2 concerts
      • 01 juil.
        Nice
        Palais Nikaïa
      • 08 juil.
        Paris
        Palais des Congrès
      Afficher plus
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies