Artistes
    Événements
      FR
      EN
      Jeff Beck

      Jeff Beck

      Un grand guitariste de blues
      Ecouter
      • Tournée
      • A Propos
      • Les faits marquants
      • Galerie
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      A Propos

      A Propos

      Un écho, une distorsion, une réverbération. Jeff Beck, sorcier de la guitare, triture les cordes avec une technique finement ciselée, fruit d’une créativité inaltérable et d’un perfectionnisme outrancier. Cet homme ne chante pas : il préfère laisser sa Fender, organe externe à son corps, le faire à sa place.

       

      Jeff Beck n’est pas carriériste pour un sou. Il aurait pu concurrencer avec plus de virulence ses amis Éric Clapton et Jimmy Page dans les charts. Pourtant, il s’en moque, le prodige de la banlieue de London. Une seule chose lui importe : faire ronronner sa Fender blanche jusqu’aux sommets. Et autant dire qu’à ce petit jeu, le moteur à propulsion des Yardbirds, connu pour son jeu libre et spontané, n’a besoin que de quelques notes acrobatiques pour tuer le game.

       

      Jeff Beck maîtrise tout ! Ce funambule du jazz, bercé par les titres de Django Reinhart et le blues de BB King, met ses influences en fusion avec une technique d’orfèvre à rendre fous les amoureux de la gratte. Ses notes rebondissent, ses effets transcendent les certitudes. Le virtuose anglais, insaisissable et imprévisible, aime le risque, naviguant sans cesse en eaux troubles et jouant délicieusement avec une palette aux mille couleurs. « Si je mourais, je me demande quelle étiquette me colleraient les tabloïds », s’amuse-t-il parfois.

       

      Ce Jackson Pollock du son, bricoleur d’abstractions et profond visionnaire, triture ainsi les partitions à mesure que son inspiration explore des terres inconnues. Sur la toile, avec intuition, liberté et génie, il projette des sons à tendance psychédélique. Son œuvre n’a pas d’égal. Ses expérimentations, surprenantes et intrépides, laissent sans voix. D’ailleurs, ça tombe bien, à la manière d’un Earl Hooker, Jeff Beck ne chante jamais. Avec sa nonchalance ordinaire, il préfère laisser hurler sa guitare par le biais de solos hors de portée.

      Les faits marquants

      1965
      Le complice de Jimmy Page

      Le complice de Jimmy Page

      Jeff Beck rejoint The Yardbirds à la demande de son ami d’enfance, Jimmy Page. En moins de deux ans, le guitariste contribue activement au succès du groupe, apportant ainsi sa créativité au profit d’un rock à l’anglaise, devenu culte.

      1968

      Jeff Beck pose un lapin à Woodstock

      Après avoir quitté The Yardbirds, Jeff Beck lance son propre projet. Accompagné par des musiciens hors-pair, dont Rod Stewart et Nicky Hopkins, le groupe produit deux albums d’exception, dont Truth, considéré comme le prélude du heavy-metal. La bande se dissout seulement quelques semaines avant Woodstock. « Je ne le sentais pas », se contentera d’expliquer Jeff Beck.

       

      1972
      À l’aventure avec Bogert et Appice

      À l’aventure avec Bogert et Appice

      Jeff Beck rebondit toujours. Cette fois-ci, c’est avec Tim Bogert et Carmine Appice qu’il se lance. Après une première tentative avortée, suite à un accident de voiture, les trois musiciens marquent les esprits, avec des prouesses instrumentales à faire tomber par terre les critiques. Le succès commercial n’est pas au rendez-vous, comme ça arrive parfois, mais leur album reste une pièce importante dans la discographie de l’artiste.

       

      1975
      Il voyage en solitaire

      Il voyage en solitaire

      Jeff Beck part à l’aventure, seul avec sa Fender, pour explorer des territoires inconnus. Parmi ses disques remarqués, on notera d’ailleurs l’excellent Blow by Blow, le surprenant Wired et l’immortel Flash. Ce dernier disque lui permettra, soulignons-le, d’obtenir son premier Grammy Award.

      2011
      À nouveau sur le devant de la scène

      À nouveau sur le devant de la scène

      Jeff Beck, sept ans après son dernier disque, présente Emotion and Commotion. Enregistré avec un orchestre et plusieurs voix féminines, l’album devient un must-have pour tous les amoureux de guitare. L’artiste anglais est alors nominé à cinq reprises aux Grammy Awards. C’est un carton plein !

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        Ce concert est totalement bluffant. C’est vraiment l'un des plus grands guitaristes au monde. Aucun doute là-dessus ! Pour les fans de guitare électrique, je conseille vivement. Vous passerez un grand moment avec un artiste humble, allant même jusqu'à se prosterner devant son public.

        Ariane, après le concert à Nantes

        Tous les guitaristes vous le diront : Jeff Beck est l’un des plus grands. Sa dextérité et sa créativité sont impressionnantes. À le voir, on a l’impression que tout est simple : pourtant, personne ne l’égale. Il arrive à sortir des solos d’exception, hors-norme. C’est pour cette raison qu’il faut absolument venir le voir sur scène : vous vivrez une expérience à part, à laquelle nous sommes extrêmement fiers de contribuer.

         

        Entièrement vêtu de noir, le Maestro fait son entrée. Jeff Beck joue avec une simplicité déconcertante, balançant des skuds sonores d’emblée, histoire de mettre tout le monde au diapason. Puis le ton baisse et Beck va s’appliquer toute la soirée à ne pas s’engoncer dans un seul genre. 

         

        Beck continue à piocher dans son abondant répertoire, dans toutes sortes de styles musicaux. A commencer par les instrumentaux techniques propices à de solides démonstrations de dextérité qui ont fait sa réputation depuis quatre décennies. 

        Paris Match - Le Parisien

      Archives

      2018
      1 concert
      • 02 juil.
        Vienne
        Jazz à Vienne
      2016
      1 concert
      • 24 oct.
        Paris
        Salle Pleyel
      2014
      7 concerts
      • 27 mai
        Paris
        Le Grand Rex
      • 06 juil.
        Vienne
        Jazz à Vienne
      • 12 juil.
        Sète
        Jazz à Sète
      • 23 juil.
        Monte Carlo
        Sporting Summer Festival
      • 24 juil.
        Patrimonio
        Les nuits de la guitare
      • 26 juil.
        Marseille
        Festival de Jazz des Cinq Continents
      • 28 juil.
        Marciac
        Jazz in Marciac
      2011
      1 concert
      • 01 juil.
        Paris
        Le Grand Rex
      2010
      4 concerts
      • 09 oct.
        Saint-Herblain
        Zénith Nantes Métropole
      • 11 oct.
        Paris
        L'Olympia
      • 29 oct.
        Amneville
        Le Galaxie
      • 30 oct.
        Lyon
        Cité Internationale
      Afficher plus
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies