Artistes
    Événements
      FR
      EN
      James Taylor

      James Taylor

      Un folk rempli d’émotions
      Ecouter
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      • 2022 1 concert
      • Forte demande
        mardi
        18
        janvier 2022
        PARIS
        Réserver
      Voir l'agenda

      À propos

      À propos

      James Taylor est entré depuis longtemps dans le cercle très fermé des auteurs-compositeurs de folk à succès. Mais ce grand sensible continue d’inonder les ondes et de viser le sommet des charts. Guitare acoustique, textes toujours aussi intimistes, celui qui incarnait le romantisme folk dans les années 70 n’a pas fini de nous faire vibrer.

       

      Car James Taylor, c’est d’abord des mélodies délicates et dépouillées sous une voix chaude et profonde qui récite depuis ses débuts des moments de vie toujours confidentiels. Pour le meilleur et pour le pire. Ainsi, Jump Up Behind Me rend compte de cette nuit où son père n’a pas hésité à faire des centaines de kilomètres pour le délivrer de son addiction à l’héroïne, quand le célèbre Fire and Rain, sur l’internement et le suicide d’un de ses amis, émeut toujours aux larmes. En écoutant cette musique qui raconte son âme et qui apaise la nôtre, on ressent souvent l’impression d’être privilégié.

       

      Et si les émotions semblent jaillir avec autant de facilité d’une guitare maîtrisée à la perfection, c’est peut-être parce que James Taylor est aussi un exemple de rédemption. Les mains brisées en début de carrière, il doit attendre de longs mois pour se remettre à jouer. Plus tard, il sombre dans une dépendance à l’héroïne et n’hésite pas à aller chercher plusieurs fois de l’aide en hôpital psychiatrique. Et on le sait, les génies survivants à ce genre d’épreuves ont ce talent en plus, ce supplément d’âme qui rend leurs compositions tellement authentiques qu’elles touchent à l’universel.

       

      Si le songwriter et chanteur emblématique semble aujourd’hui apaisé, il continue de délivrer des textes percutants, parfois engagés. Mais toujours sur ces mélodies douces qui donnent envie de s’asseoir avec lui au coin du feu pour l’écouter jusque tard dans la nuit.

      Les faits marquants

      1970
      James Taylor, symbole pour une génération de songwriters

      James Taylor, symbole pour une génération de songwriters

      Après avoir signé un premier album sur le label Apple des Beatles, c’est pendant un séjour en hôpital psychiatrique que James Taylor accouche du brillant Sweet Baby James. Son single Fire and Rain connaîtra un succès immense, propulsant le songwriter en couverture du Time l’année suivante et le révélant au monde comme le « visage du nouveau rock ». A partir de là, le succès sera continu avec en point d’orgue, le single You’ve Got a Friend, écrit par Carole King, qui atteint le n ° 1 du Billboard Hot 100.

      1983
      Un nouveau départ pour le doux géant
      © Pierre Hennequin

      Un nouveau départ pour le doux géant

      Cette année marque la fin du premier mariage de James Taylor mais également la fin de sa relation avec les drogues. Si le chanteur a pensé un temps se retirer, c’est un concert à Rio de Janeiro devant plus de 300 000 personnes qui le fait changer d’avis. « Le public connaissait ma musique […] Avoir ce genre de validation à ce moment-là était vraiment ce dont j'avais besoin. Cela m'a aidé à me remettre sur les rails » dira-t-il. Il écrira d’ailleurs Only a Dream in Rio pour rendre hommage à cette nuit particulière.

      1997
      Un come-back encensé par les critiques

      Un come-back encensé par les critiques

      Après six ans loin des studios, James Taylor revient une nouvelle fois avec le très bon Hourglass sur lequel on retrouve Jump Up Behind Me. L’album est encensé par la critique et obtient un Grammy Award, le deuxième de sa carrière. RollingStone en dira : « Hourglass brille du contentement mélancolique d'un homme qui a vécu pleinement et a bien appris ».

       

      2015
      Before this World se hisse au sommet des charts

      Before this World se hisse au sommet des charts

      A 67 ans, James Taylor a encore son mot à dire et le prouve en sortant Before this World. Pour la première fois et malgré les plus de 100 millions d’opus déjà vendus, son album se hisse au sommet des charts, atteignant la première place du Billboard. Ce succès sera suivi en 2020 d’un album de reprises de titres des années 1930, que l’on croirait tout droit sortis du répertoire de ce maître du folk. 

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        On sent que James Taylor est heureux d’être ici. Il parle bien notre langue et fait l’effort de nous présenter ses morceaux en français. Et c’est parti pour plus d’une heure et demie de nostalgie où il revient sur ses plus beaux titres, la voix et les arrangements impeccables. Du grand Ouest à la Caroline du sud, on voyage avec lui et ça fait du bien ! 

        Alicia, après un concert à Bordeaux

        Si James Taylor a connu le succès dans les années 70, il a su mener une carrière constante. Ce n’est donc pas un artiste en perte de vitesse que l’on retrouve régulièrement en France, mais bien un auteur-compositeur qui a toujours des choses à prouver et à proposer. Francophone, ses concerts sont toujours un joli moment de partage pendant lesquels il ne se lasse pas de jouer ses titres-phares, émaillés de nouveautés, devant un public toujours conquis.

        James Taylor promène sa grande carcasse depuis plus de quarante ans sur les scènes du monde entier, défendant une certaine idée du folk, entre classicisme, élégance et intemporalité. Il défend au travers de son parcours artistique une Amérique où l’on se raconte des histoires au coin du feu, où l’on chante la tristesse de l’amour au bord d’une rivière, où l’on croit encore à la terre promise. 

        Paris Match

      Archives

      2015
      6 concerts
      • 10 mars
        Lyon
        Bourse du travail
      • 12 mars
        Paris
        L'Olympia
      • 20 mars
        Marseille
        LE CEPAC SILO
      • 21 mars
        Bordeaux
        Theatre Femina
      • 24 mars
        Nantes
        Cité des congrès
      • 26 mars
        Lille
        Théâtre Sebastopol
      2012
      1 concert
      • 15 mai
        Paris
        L'Olympia
      2008
      1 concert
      • 06 avr.
        Paris
        L'Olympia
      2004
      1 concert
      • 03 juil.
        Paris
        L'Olympia
      2003
      1 concert
      • 04 avr.
        Paris
        L'Olympia
      1999
      1 concert
      • 29 mai
        Paris
        Palais des Congrès
      Afficher plus
      Réserver
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies