Artistes
    Événements
      FR
      EN
      George Benson

      George Benson

      L’élève en or de Miles Davis
      Ecouter
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      • 2022 1 concert
      • Report
        samedi
        02
        juillet 2022
        PARIS
        Réserver
      Voir l'agenda

      À propos

      À propos
      © Kwaku Alston

      Miles Davis en avait fait son élève. George Benson, guitariste à faire battre les cœurs et valser les amours, a passé sa vie à aiguiser des mélodies jazz aux accents funk pour rendre nos nuits plus belles. Il célèbre aujourd’hui une carrière hors du commun !

       

      George Benson a la classe. Le virtuose des ghettos de Pittsburgh, homme de cœur aux doigts d’or et à la Gibson légère, joue depuis des lustres avec sa voix suave et sa guitare aérienne pour nous mettre K.O sur les pistes de danse. Même l’illustre Miles Davis, prince du jazz américain, n’a pas résisté à son charme fou, faisant de lui son élève attitré. Car George Benson a un secret : l’élégance absolue. Jusqu’au fin fond de sa discographie, le surdoué américain, porté par les sonorités de Charlie Parker, Billy Eckstine et Tony Bennett, a construit un univers chic et subtil, mettant face-à-face les puristes de jazz et les fans de pop. Imprévisible dans l’âme, George Benson ne s’interdit rien. Car le guitariste de la West Coast, d’une modestie rare, aime se mettre en danger : c’est même devenu son plaisir secret.

       

      Qu’importe les tendances, qu’importe les critiques : le père du RnB se moque éperdument du qu’en-dira-t-on. George Benson est un homme libre ! Précurseur du hard bop, il marie ainsi les influences et les êtres avec romance, légèreté et brio. Sous ses envolées à six cordes et ses rythmiques majestueuses dansent les foules. Sans aucun doute, George Benson, ami de toujours d’Al Jarreau, est l’instigateur d’une balade douce, exquise et chaloupée sur les routes d’une Amérique nocturne, belle et séduisante. Le roi de Pennsylvanie maîtrise l’itinéraire, et Give Me the Night n’est jamais loin. L’homme entre en scène. Premières vibrations sincères : que l’aventure commence !

      Les faits marquants

      1964
      La rencontre avec Miles Davis

      La rencontre avec Miles Davis

      À peine majeur, le prodige de Pittsburgh fait ses gammes. Il sort un premier disque qui lui permet de se faire rapidement remarquer par le légendaire Miles Davis. En le prenant sous son aile, le jazzman de l’Illinois permet alors à George Benson d’affiner son style et d’amorcer une carrière flamboyante.

      1976
      Des ghettos aux salles blindées

      Des ghettos aux salles blindées

      George Benson compose à un rythme effréné, parfois jusqu’à trois disques par an à la fin des sixties. Mais son premier fait de gloire attendra 1976, avec l’album Breezin’ et le single This Masquerade. Sa carrière décolle : le succès ne le quittera plus. Le gamin des ghettos est devenu un musicien d’envergure !

      1979
      Sur le toit du monde

      Sur le toit du monde

      Quand on vous dit George Benson, vous répondez forcément Give Me The Night. Produit par Quincy Jones, le single du disque éponyme rencontre un succès hors du commun, d’est en ouest, du nord au sud. La vague engloutit tous les continents et anéantit toutes les frontières. George Benson entre dans la légende : ce titre deviendra un incontournable dans la setlist des disc-jockeys d’ici et d’ailleurs.

      1984
      Toujours en haut des charts

      Toujours en haut des charts

      George Benson interprète Nothing's Gonna Change My Love for You, chanson écrite par Michael Masser et Gerry Goffin. Une fois de plus, le titre connaît un vrai succès, en particulier aux États-Unis. Mais c’est grâce à la reprise de Glenn Medeiros, jeune interprète de l’île de Kauai, que le single traversera les frontières pour s’imposer comme un tube planétaire.

      2018
      Jusqu’ici, tout va bien

      Jusqu’ici, tout va bien

      « Je suis un adepte de la musique faite par ces deux hommes ». C’est avec ces mots que George Benson présente son nouvel album, hommage à Chuck Berry et à Fats Domino. Chœurs féminins, mélodies sensuelles et élégantes : le héros du hard bop prouve qu’il est encore bien là, créatif comme jamais !

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        Sur scène, George Benson est un personnage. Il est impressionnant, tant par son charisme que par sa sincérité. C’est un vrai moment de partage, où l’on bouge la tête et les épaules au rythme de ses envolées à la guitare.

        Guy, après le concert à Juan Les Pins

        Si Miles Davis est tombé sous son charme, ce n’est pas un hasard : George Benson est un musicien au talent incommensurable. Par son éclectisme, il a apporté une vraie fraîcheur à la musique contemporaine, mixant les influences avec élégance et audace. Amoureux inconditionnel de la France, il y vient chaque année pour jouer. Le voir toujours aussi créatif et en forme sur scène est un vrai plaisir !

         

        Dès les premières notes, la salle est conquise, les corps se mettent à onduler et fredonner les paroles. Les enfants sur les épaules de leurs parents pour pouvoir voir le show, on voit de la joie sur les visages. Les morceaux s'enchaînent et font planer un air de légèreté. Benson transporte. Ça fait toujours plaisir d'admirer des grands noms de la musique.

         

        George Benson, ou l’histoire d’un gamin de Pittsburgh devenu un immense guitariste de jazz avant de se réinventer chanteur pop triomphant et de gagner sa place au panthéon des musiques noires américaines. 

        Concert & Co - MusiqXXL

      Archives

      2019
      3 concerts
      • 09 juil.
        Paris
        L'Olympia
      • 13 juil.
        Juan Les Pins
        Jazz à Juan
      • 27 juil.
        Marciac
        Jazz in Marciac
      2018
      2 concerts
      • 01 juil.
        Boulogne Billancourt
        La Seine Musicale
      • 05 juil.
        Fontainebleau
        Festival Django Reinhardt
      2017
      4 concerts
      • 27 juil.
        Marseille
        Festival de Jazz des Cinq Continents
      • 29 juil.
        Monte Carlo
        Sporting Summer Festival
      • 30 juil.
        Narbonne
        Jazz à l'Hospitalet
      • 01 août
        Marciac
        Jazz in Marciac
      2016
      1 concert
      • 01 juil.
        Paris
        L'Olympia
      2015
      4 concerts
      • 03 juil.
        Paris
        L'Olympia
      • 04 juil.
        Nanterre
        La Défense Jazz Festival
      • 07 juil.
        Vienne
        Jazz à Vienne
      • 20 juil.
        Monte Carlo
        Sporting Summer Festival
      2014
      6 concerts
      • 28 juin
        Paris
        L'Olympia
      • 29 juin
        Enghien les Bains
        Enghien Jazz Festival
      • 30 juin
        Paris
        La Cigale
      • 02 juil.
        Cognac
        Festival Blues Passion
      • 03 juil.
        Montauban
        Festival Jazz à Montauban
      • 12 juil.
        Juan Les Pins
        Jazz à Juan
      2013
      5 concerts
      • 03 juil.
        Paris
        L'Olympia
      • 12 juil.
        Nice
        Jazz Festival
      • 13 juil.
        Vienne
        Jazz à Vienne
      • 27 juil.
        Marseille
        Festival de Jazz des Cinq Continents
      • 28 juil.
        Marciac
        Jazz in Marciac
      2012
      2 concerts
      • 08 juil.
        Paris
        L'Olympia
      • 09 juil.
        Istres
        Les Nuits d'Istres
      2011
      3 concerts
      • 23 juin
        Samois-sur-Seine
        Festival Django Reinhardt
      • 29 juin
        Paris
        L'Olympia
      • 30 juin
        Vienne
        Jazz à Vienne
      2010
      3 concerts
      • 15 juil.
        Juan Les Pins
        Jazz à Juan
      • 16 juil.
        Sète
        Jazz à Sète
      • 18 juil.
        Patrimonio
        Les nuits de la guitare
      2009
      1 concert
      • 04 juil.
        Paris
        Palais des Congrès
      2008
      1 concert
      • 21 juil.
        Carcassonne
        Festival des 2 Cités
      2006
      1 concert
      • 06 juil.
        Vienne
        Jazz à Vienne
      2005
      3 concerts
      • 08 juil.
        Paris
        Le Grand Rex
      • 17 juil.
        Casablanca
        Salle Megarama
      • 19 juil.
        Patrimonio
        Théâtre de Verdure
      2004
      2 concerts
      • 08 juin
        Anvers (Belgique)
        Elisabeth Zaal
      • 09 juin
        Paris
        Le Grand Rex
      2003
      1 concert
      • 07 juil.
        Paris
        L'Olympia
      2001
      1 concert
      • 10 juil.
        Paris
        L'Olympia
      Afficher plus
      Réserver
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies