Artistes
    Événements
      FR
      EN
      Europe

      Europe

      Le hard-rock sauce suédoise
      Ecouter
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      À propos

      À propos

      Quand les boys d’Europe ont décidé de foncer têtes baissées pour conquérir le continent, ils ne se sont pas démontés. Ça sonne bien, ça sonne fort : ici, les singles font office de standards de la FM. Mieux, ils sont devenus des hymnes du hard-rock !

       

      The Final Countdown est un hymne pour toute une génération. Mais derrière ce single se cache une forêt prolifique de ballades hard-rock, parfois mélancoliques mais toujours sublimes. Car ces suédois, originaires de Upplands Väsby, petite banlieue de Stockholm dont le nom paraît imprononçable, ont marqué des millions d’aficionados de hard-rock à travers la planète. Rien d’étonnant, tant le groupe, dans la lignée de Deep Purple, de Kiss et de Led Zeppelin, a mis les points sur les i d’entrée de jeu.

       

      D’ailleurs, il ne lui aura pas fallu bien longtemps pour imposer ce bon gros son. Mais ce passé glorieux, hors de question de s’en contenter. Oui, Europe, encore maintenant, regarde vers l’avant. Avec leurs blousons de rockeurs et leurs foulards, ces gars survoltés nous envoient dans les airs avec des solos de guitare d’exception, à faire rougir Jimmy Page. Ils nous donnent la pêche avec une rythmique qui tabasse, et nous acoquinent avec une voix olympique de puissance et de précision.

       

      À sa façon, Europe, mené par le séducteur sauvage Joey Tempest, a traversé sans encombre des décennies entières. Aujourd’hui, la fougue et la rage de ces suédois déchainés restent intactes. Certains diront même qu’ils sont plus exaltés que jamais, comme si, conscients que la vie passe à une vitesse folle, il était de leur devoir de tout donner à chaque instant. Ça cogne sec, ça fracasse propre : ces mecs-là, à la technicité d’or, n’ont pas fini de faire trembler nos oreilles.

      Les faits marquants

      1979
      L’Europe, ça commence à Stockholm

      L’Europe, ça commence à Stockholm

      Dans le froid de la Suède, des amoureux de heavy metal décident de se lancer dans une folle et belle aventure. Après quelques légers changements de line-up et des divergences artistiques, le groupe se met en route pour conquérir le monde. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont réussir un sacré coup de maître.

      1983
      Se faire un nom, une priorité

      Se faire un nom, une priorité

      Rapidement, avec les albums Europe (1983) et Wings of Tomorrow (1984), le groupe se fait un nom sur la scène du heavy metal. Mais ils veulent aller encore plus loin, ces fous-furieux de Stockholm. C’est dans cette optique qu’ils signent avec la major EMI. Ils vont alors prendre un tournant artistique qui va casser la baraque. C’est à partir de là qu’ils vont conquérir le monde !

      1991
      L’heure d’un long break

      L’heure d’un long break

      La fatigue des tournées, la pression des albums : Europe décide de s’accorder un long break, qui durera jusqu’au début des années 2000. Cette pause leur aura fait du bien, allant même jusqu’à leur donner de nouvelles idées. Mais le hard-rock puissant est toujours leur sauce, et Start from the Dark (2003) est une petite merveille.

      2017
      30 ans plus tard, toujours en forme

      30 ans plus tard, toujours en forme

      Pour ses trente ans de carrière, Europe se fait un cadeau. Il s’offre une énorme tournée des stades et des plus belles salles d’Europe. Cette année-là, dans les studios mythiques d’Abbey Road, chers aux Beatles, ils enregistrent un nouveau disque qui fait du bien : Walk the Earth. Encore une fois, c’est une belle claque.

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        Le groupe est en forme. Joey Tempest, fidèle à lui-même, enchaîne les poses pour les photographes. Il joue la sauvage attitude pour les fans, mimant de déchirer sa chemise de manière bestiale ou faisant tournoyer son pied de micro entre deux grands écarts. Charisme à son maximum et sourire à faire fondre un glacier : quel grand moment.

        Guillaume, après un concert aux Arènes de Nîmes

        Europe, c’est du gros son qui fait du bien. Mais c’est surtout un titre de légende qui a sûrement permis à des milliers d’amoureux de hard-rock de danser comme des fous, à des milliers de couples de se former et à toute une génération de se choisir un hymne. Bref, ce groupe, il faut absolument aller le voir en concert, tant il est fou, génial et créatif.

         

        Pour le grand public, ce n'est que le groupe d'un tube, intensément matraqué à la radio en 1986, The final countdown. Mais pour ses fans, et les amateurs de classic rock en général, Europe est bien plus que cela : une formation qui, après avoir connu un immense succès il y a trois décennies, et pris ensuite une longue pause, est revenu plus forte que jamais au début du nouveau millénaire.

        Le Parisien

      Archives

      2018
      2 concerts
      • 27 sept.
        Paris
        Le Trianon
      • 03 oct.
        Marseille
        LE CEPAC SILO
      Afficher plus
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies