Artistes
    Événements
      FR
      EN
      Elvis Costello

      Elvis Costello

      L’homme aux chansons parfaites
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      Aucune date prévue

      À propos

      À propos
      © James OMara

      Avec sa voix suave, la main sur le cœur, il sait nous chuchoter les plus belles mélodies. Lui, c’est Elvis Costello, bien sûr. Le chanteur anglais, prolifique et touche-à-tout, a toujours su trouver les mots justes pour naviguer avec classe entre les vagues de la pop, de la new wave et d’un rock qui sent la rose.

       

      Rockeur éclectique, Elvis Costello, ami des Pogues et de Paul McCartney, n’a pas que le prénom d’un King. Il a aussi une part immense du talent requis pour assumer cette distinction. Car derrière sa Fender, ce vagabond audacieux a cette incroyable faculté à toujours marcher sur le fil. Ainsi, éduqué à la sauce jazzy, par un père leader de Joe Loss Orchestra, il a toujours réussi à jongler entre les étiquettes. Personne d’autre ne lui ressemble, car ce gars-là est unique.

       

      Il a le goût du paradoxe et de la provocation subtile, siffle des airs qui sentent bon l’élégance à l’anglaise et poursuit les sommets avec une écriture instinctive, et toujours sincère. Elvis Costello, lunettes carrées sur le nez et chapeau noir en devanture, a bâti sa carrière en façonnant une classe qu’il incarne sans forcer. Il est ainsi bien loin de sa virée de jeunesse sur les vagues ardues du punk. Ici, la douceur a repris le dessus, préférant la délicatesse d’esprit au vacarme assourdissant des guitares.

       

      Aujourd’hui encore, Elvis Costello, exilé aux États-Unis, pousse la magie jusqu’à son paroxysme. C’est un peu comme si vieillir était une manière de devenir toujours plus grand, plus charmant, plus exaltant. D’un côté, avec des idoles comme Robert Wyatt, Roy Orbison ou Roger McGuinn, on ne pouvait s’attendre à rien d’autre que de voir ce virtuose anglais, passionné d’art et de lettres, devenir le parfait miroir de la grâce.

      Les faits marquants

      1977
      Des débuts prometteurs

      Des débuts prometteurs

      Son premier album aux nuances punk, intitulé My Aim Is True, connaît un petit succès au Royaume-Uni, mais pas suffisamment pour marquer les esprits pour de bon. Alors, avec ses énormes lunettes, l’artiste britannique sait qu’il va encore devoir bûcher un temps avant de définitivement sortir du lot. C’est donc là qu’il fait la rencontre de Steve Nieve et de Pete Thomas, deux hommes qui l’accompagneront pendant longtemps.

      1979

      La confirmation d’un grand

      Avec ses albums suivants, dont Armed Forces et Get Happy!, Elvis Costello affirme sa stature pour de bon. Avec The Attractions, il réussit alors le tour de force d’imposer son style en Angleterre et aux États-Unis. Puis, en 1981, il décide de conquérir des terres plus pop, avec l’excellent disque Trust.

      1989
      Avec son ami Paul McCartney
      Copyright James OMara

      Avec son ami Paul McCartney

      Collaborer avec les plus grands fait forcément de vous un grand. Alors quand Elvis Costello entre en studio avec Paul McCartney, on se rend à l’évidence : un trésor va sortir de là. Et ça ne manque, puisque le single Veronica est un véritable tube. Quelques années après s’être séparé de The Attractions, il est donc, plus que jamais, en haut de l’affiche.

      2009
      Costello a toujours la grande classe

      Costello a toujours la grande classe

      Près de trente ans après le début de sa carrière, Elvis Costello est dans une décennie très prolifique, avec sept albums en moins de sept ans. Et cette année-là, le disque Secret, Profane and Sugarcane reçoit un magnifique accueil de la part des critiques. On notera d’ailleurs la très belle pochette dessinée par l'artiste de comics Tony Millionaire. 

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        Ce concert d’Elvis Costello était grandiose : quelle classe ! Car ce soir à Fourvière, les nombreux absents avaient tort. Autant le dire tout de suite, le concert fut monumental. Infatigable et visiblement content d'être là, Costello ne semblait pas vouloir s’arrêter de jouer. C’était un moment que je ne suis pas prêt d'oublier.

        Youri, après un concert à Lyon

        Un grand monsieur, ça se reconnaît vite : ça touche à tout, ça collabore avec les plus grands, ça sublime chaque note. C’est exactement le portrait que l’on pourrait tirer d’Elvis Costello. Et que dire de sa carrière, à part qu'elle est remarquable ? Vous l’aurez donc compris, sur scène, c’est un talent immense qui se présente et qui nous offre un moment d’exception.

        Elvis Costello est un gentleman rockeur. Mais le rock n’est qu’une facette du talent de cet artiste qui a réussi au fil de sa discographie à aborder toutes sortes de styles : country, soul, folk et musique classique. Que manque-t-il à son tableau ? La mazurka, peut-être, pour devenir célèbre en Pologne !

        Paris Match

      Archives

      Aucun évènement en date
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies