Artistes
    Événements
      FR
      EN
      a-ha

      a-ha

      Les vikings de la new-wave
      • Tournée
      • À propos
      • Les faits marquants
      • Galerie
      • Témoignages
      • Archives

      Tournée

      • mai 2022
      Voir l'agenda

      À propos

      À propos

      Tout droit sorties du froid d’Oslo, les trois silhouettes norvégiennes longilignes, placardent une New Wave aux couleurs chaudes. C’est une évidence : le phénomène a-ha vaincra toujours les ambiances glaçantes.

      Dans le monde parallèle d’a-ha, phénomène paranormal venu du nord, l’aurore boréale ne s’éteint jamais. Les années passent, la foule reste. Loin des walkmans de l’époque, le groupe de Morten Harket, adulé par une communauté d’inlassables fans, affole les compteurs à chaque apparition. Joyeuse, populaire, romantique : les qualificatifs pour décrire avec précision la musique de ces trois inséparables, amoureux inconditionnels de David Bowie, de Joy Division et de Queen, ne manquent pas. En conquête permanente, tels des Vikings dans les eaux turbulentes de la New-Wave, a-ha propulse toujours, trois décennies après la déferlante de Take On Me, ses tubes fédérateurs aux quatre coins du globe. 

       

      Encore aujourd’hui, dans les salles et sur les dancefloors d’Europe, l’effet est immédiat : le public n’a rien oublié, ni les paroles, ni les envolées des synthétiseurs d’autrefois, ni les premiers baisers en discothèque. Car, sans sourciller, a-ha, qui se forme et se sépare à mesure que le temps vieillit, ressuscite les bons souvenirs. C’est donc une évidence : d’Oslo à Rio de Janeiro, où ils avaient rassemblé une marée humaine jamais vue au Maracanã, en 1991, les trois prodiges de Scandinavie continuent à inspirer et à faire chavirer les cœurs de toute une génération.

      Les faits marquants

      1982
      Premier jour du reste de leur vie

      Premier jour du reste de leur vie

      Fauchés après une tournée à Londres infructueuse, Mags et Pål, membres de Bridges, cherchent un second souffle. Malgré une petite notoriété au niveau régional, les deux acolytes veulent voir plus grand. Ils rencontrent alors Morten Harket : a-ha est né.

      1985
      Explosion interplanétaire

      Explosion interplanétaire

      C’est une bombe dans le monde de la nuit : a-ha présente Take on Me, leur premier single. Au bout de quelques semaines, le groupe atteint les premières places des Charts, en Europe et aux États-Unis. En France, il restera au top 50 pendant 24 semaines. L’âge d’or du trio norvégien durera jusqu’au milieu des nineties.

      1991
      Record du monde au Maracanã

      Record du monde au Maracanã

      L’effervescence autour d’a-ha est indescriptible, jusqu’à atteindre, un soir de 1991, un record absolu, à faire rager les Rolling Stones. Sur les bords de l’Océan Atlantique, à Rio de Janeiro, la bande norvégienne rassemble une marée humaine. Au Stade Maracena, plus de 198 000 personnes assistent à un concert légendaire et entonnent Take On Me.

      2000
      Les dandys norvégiens are back

      Les dandys norvégiens are back

      Sept ans après leur dernière apparition, Mags, Pål et Morten remontent sur scène, suite à l’enregistrement d’un nouveau single : Summer Moved On. Ce retour, couronné de succès, et avec des critiques élogieuses, permet à a-ha d’écrire un nouveau chapitre de son histoire, long de onze ans, avant une nouvelle séparation.

      2019
      Une tournée pour gâteau d’anniversaire

      Une tournée pour gâteau d’anniversaire

      Pour fêter l’anniversaire de leur premier album, a-ha se lance dans une tournée mondiale, avec 70 dates à travers le monde, toutes jouées à guichets fermés. Nul doute : la notoriété du groupe norvégien est toujours aussi impressionnante. 

      Témoignages

      • Le mot du spectateur
      • Notre équipe en parle
      • La presse en parle

        J’appréhendais un peu de les voir, car c’est un groupe que j’ai toujours adoré. J’avais peur d’être déçue, mais au final, le concert était au-delà de mes attentes. C’était une soirée inoubliable, avec une ambiance de rêve, digne des concerts des Stones et consorts. Le groupe est encore en très grande forme.

        Laurence, après le concert au Théâtre Antique de Vienne

        Comme toute une génération, nous sommes nombreux, dans l’équipe, à avoir dansé sur a-ha quand nous étions plus jeunes. Mais avec ce groupe, toujours aussi surprenant, le plaisir ne s’arrête jamais. En plus de trente ans de carrière, les trois norvégiens n’ont pas pris une ride. Sur scène, ils conservent l’énergie et la fougue des débuts. C’est donc un immense plaisir de pouvoir les accompagner lors de leurs tournées en France.

         

        Le groupe pop norvégien phare des années 1980 a ravi le public parisien avec ses tubes en cascades et son show puissant. Sa pop électronique aux accents New Wave n'a pas vieilli, pas plus que la voix du leader qui fait des merveilles tout au long du concert.

        Le Parisien

      Archives

      2019
      1 concert
      • 09 nov.
        Boulogne Billancourt
        La Seine Musicale
      2018
      2 concerts
      • 24 juil.
        Carcassonne
        Festival de Carcassonne
      • 25 juil.
        Vienne
        Théatre Antique
      2016
      1 concert
      • 01 avr.
        Paris
        Le Zénith
      2010
      1 concert
      • 12 oct.
        Paris
        Le Zénith
      2009
      1 concert
      • 10 nov.
        Paris
        Bobino
      2005
      1 concert
      • 14 nov.
        Paris
        Le Grand Rex
      2002
      2 concerts
      • 19 juin
        Paris
        Casino de Paris
      • 07 oct.
        Paris
        Le Zénith
      Afficher plus
      Réserver
      gérard drouot productions utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage). Gérer les cookies